Someone’s daughter

J’ai l’honneur d’être depuis un peu plus de six (6) ans, l’heureux papa d’un ange sur « pattes » : ma petite Emmanuelle. Je passe des journées entières à la regarder, ou à regarder ses photos, imaginant le monde parfait où elle fera son petit trou. Créant pour elle, dans ma tête évidement, ce monde où elle ne sera jamais confrontée à la moindre difficulté. C’est utopique vous me direz, mais c’est l’amour d’un père pour son bébé qui grandit trop vite.

Dans quelques années, elle me présentera un jeune homme, disant que c’est son ami. Et là je comprendrai que, « Ce que tu as fait aux parents des autres commence déjà à t’arriver mon frère ». Je serai à la fois fier de voir mon bébé (Elle le restera toute ma vie) grandir, devenir une jeune femme, faire ses propres choix. Je serai jaloux de ne plus être le seul homme de sa vie (En même temps, je ne le suis pas, elle a ses frères), je me demanderai tout le temps si ce jeune homme mérite ma fille, est-il à la hauteur ? Toutes ces questions que plusieurs parents ont dû se poser en me voyant traîner avec leur fille (Lol). Je serai anxieux à l’idée qu’elle ne soit pas heureuse, je prierai pour qu’elle le soit tout le temps, pour que ce jeune homme la traite comme sa reine. Je penserai à mille et une choses dans le seul but de préserver mon ange.

e1ec7484886b89947aa8da94f071dd30Alors, tu te souviendras que toi même tu n’as pas été un tendre avec les filles des gens (Malho!!). Et tu prieras pour que les fautes du père ne rejaillissent pas sur la pauvre et innocente fille, bien sûr qu’elle est innocente, c’est ma fille !

Bon plus sérieusement, tout cela pour ramener la réflexion à la façon dont nous les hommes nous traitons nos compagnes, amies, épouses, petites etc. Si on met en relief le fait que c’est la fille de quelqu’un. Que ce dernier a trimer, suer eau et sang, pleuré, prié pour en faire la personne qui à conquis notre cœur, on comprend très vite que la personne en face de nous est aujourd’hui un joyaux. Car elle est passé par un processus très délicat qui l’a transformée en cette âme qui nous a attiré. Son éducation, ses rêves, ses aspirations, son ambition, le travail de sa famille ont contribué à faire d’elle celle-là qui a attiré notre regard. Celle-là pour qui vous avez décidé qu’il fallait un deuxième rencart, puis un troisième et ainsi de suite.

Maintenant ce joyau en notre possession, beaucoup ne vont plus en voir l’éclat. Beaucoup vont lui faire subir des traitements inhumains, ternissant ainsi la lumière et rendant la relation difficile. Certes toute coexistence est difficile. Il est très difficile voire impossible pour des enfants éduqués dans la même famille, par les mêmes parents, la même culture d’être en harmonie parfaite. Alors vous me direz qu’en est-il donc de deux personnes qui viennent d’horizons différents, de culture différente, ayant des rêves et des aspirations différents. Oui c’est difficile, très difficile même, mais pas impossible. Le créateur nous a doté d’intelligence justement pour faire face à ces difficultés. Au-dessus de l’instinct, il nous a fait don d’esprit de discernement, de compréhension, d’analyse, de choix réfléchis. Tous ces atouts qui devraient être suffisants pour pouvoir vivre une vie de couple harmonieuse (Pas parfaite…)

A titre personnel, je suis très loin d’être un exemple. Loin de là. Je suis passé par tous les travers. Et avec le recul, quand j’imagine qu’un garçon pourrait à ma fille la moitié de ce que j’ai moi-même fait, je suis en panique. Parfois, on pose des actes qui font du tort à notre partenaire, suivant notre seul orgueil sans en peser l’effet ni les conséquences. Et très souvent quand on en prend conscience, il est trop tard. Certains s’en sortent bien. D’autres vont jusqu’à la tragédie. Ma réflexion cette nuit me pousse à imaginer une situation où cela serait fait à ma fille. Imaginez un peu cela. Imaginer que ce que nous faisons aux enfants des gens, que cela soit fait à notre propre progéniture. Ceux qui après cette pensée, trouveront que leur fille est heureuse, continuer de lustrer votre joyau car vous êtes des hommes bons.

3-5-1024x512

A nous autres, nous autres qui après cette pensée sommes en panique pour nos filles, je conseille une chose : un seul instant de réflexion avant de poser un quelconque acte, ou prononcer un quelconque mot dont la finalité n’est pas le bonheur de notre partenaire. Serais-je heureux si ces mots blessants sont dits à ma propre fille ? Ces formes de violence que je banalise, seraient-elles tout autant banales si elles étaient appliquées à mon bébé ? Cette injustice dont je fais parfois preuve, la supporterais-je si ma fille venait s’en plaindre ? etc. Les questions sont nombreuses, mais la finalité est la même. Si on faisait à notre fille ce que nous faisons nous à nos compagnes, amies, épouses, fiancées, petites… En serions-nous fier ?

Ne voudrions-nous pas plutôt qu’elle nage dans un bonheur absolu ? Ne voudrions-nous pas savoir que jamais elle n’a subi la moindre violence ? Ne voudrions-nous pas être fier de crier haut et fort que son « gars » est parfait, même si ça ne diminue pas notre jalousie ? Ne voudrions-nous pas entendre notre fille s’étaler à longueur de journée sur le bonheur que lui procure son compagnon ? Ne voudrions-nous pas dormir calmement la nuit sachant qu’après des années à éduquer notre fille de notre mieux, elle est maintenant avec quelqu’un qui fera au moins aussi bien ?

« Si tu ne peux pas la traiter comme une reine, alors traites la au moins comme tu aimerais que ta propre fille soit traitée »

Bon les gos, ne vous réjouissez pas vite hein, l’article sur les gars arrive très bientôt.

Réflexions nocturnes d’un Papa en panique…

4 réflexions au sujet de « Someone’s daughter »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s