La peur en héritage

Image

Cher fiston, je t’écris de mon lit à l’hôpital Mali-Gavardo de Bamako. Comme tu l’as surement vu aux informations, nous avons subi une attaque ce matin à notre hôtel. Ce petit courrier est pour moi l’occasion de vous rassurer tes sœurs et toi, votre maman et moi sommes encore en vie, bien qu’un peu secoués. Cette chance d’être en vie que plusieurs de nos compagnons n’ont pas eu aujourd’hui. Lire la suite